61 Orne

Jugé pour avoir foncé en voiture sur deux personnes

Vendredi, un Alençonnais de 54 ans est appréhendé par les forces de l’ordre. Au volant de sa voiture, il aurait délibérément foncé sur deux personnes. L’une d’entre elles, blessée, s’est vue notifier trois jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Le quinquagénaire, présenté hier en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Alençon, demande un délai pour préparer sa défense. La vice-procureure requiert le maintien en détention, afin de « garantir la représentation à l’audience et éviter la récidive ». L’Alençonnais avait déjà été jugé en juin 2016 pour des faits similaires. « Ce sont des faits extrêmement graves, et le prévenu ne donne pas d’explications sur son passage à l’acte, d’autant que sa passagère, qui n’est autre que sa compagne, ne corrobore pas sa version », rappelle la vice-procureure.

L’avocat du prévenu demande une expertise psychiatrique de son client, expliquant qu’il aurait cru, au moment des faits, « que ces personnes allaient le car-jacker (voler une voiture avec violence) ». Une expertise rejetée par le tribunal, qui considère qu’« aucun élément de la procédure ne suggère une altération du discernement ».

Le président du tribunal prononce le maintien en détention du prévenu. Il sera jugé jeudi 22 mars. Source

Close