77 Seine-et-marneSécurité

Seine-et-Marne : un tabac attaqué à la voiture-bélier, la police tire et arrête un homme

Pour la deuxième fois en un an, le Tabac de la Mairie d’Ozoir-la-Ferrière a été attaqué à la voiture-bélier. Mais cette fois, un suspect a pu être interpellé.

Coups de feu et arrestation. La nuit a été mouvementée dans le centre-ville d’Ozoir-la-Ferrière. Ce mercredi, vers 3 h 40 du matin, le Tabac de la Mairie situé avenue du Général-Leclerc, juste en face de l’hôtel de ville, a été attaqué à la voiture-bélier, pour la deuxième fois en un an.

Mais cette fois, une voisine témoin de la scène a prévenu la police, qui est arrivée immédiatement. Les trois malfaiteurs ont alors foncé avec l’une de leurs voitures sur les fonctionnaires de la brigade anticriminalité (Bac) de Pontault-Combault. Ces derniers ont dû se protéger en tirant avec leur arme à feu. Dans la foulée, ils sont parvenus à interpeller l’un des suspects. « Aucune personne n’a été blessée », confie une source proche du dossier.

Les trois hommes venaient d’arracher l’un des rideaux de fer du bureau de tabac, probablement à l’aide d’une chaîne et d’un de leurs véhicules. La porte vitrée du magasin a volé en éclat. Mercredi matin, les gérants terminaient de balayer les derniers éclats de verre dispersés au sol.

Le commerce fermé ce mercredi

Il y a moins d’un an, le 22 mars 2017, ils réparaient déjà les dégâts d’une attaque similaire contre leur commerce. Cette fois, les malfaiteurs avaient réussi à dérober un butin : entre 30000 et 40000 euros de cigarettes.

Mercredi matin, un suspect a donc été placé en garde à vue dans les bureaux de la police judiciaire (PJ) de Melun, qui a été chargée de l’enquête.

Pendant ce temps, à Ozoir, les clients étaient nombreux à se casser le nez devant le rideau baissé du bureau de tabac. « Vous vous êtes encore fait cambrioler ? », interrogeait une cliente, stupéfaite. « Oui…, soupirait une responsable. Nous serons fermés aujourd’hui, désolée. »

Les dégâts ne semblaient toutefois pas trop importants, mis à part la porte vitrée donnant accès au commerce. Le montant du préjudice n’a pas été communiqué. À l’intérieur, les tables, chaises et comptoir paraissaient relativement en bon état, augurant d’une réouverture prochaine.

Huit attaques de tabac à la voiture-bélier en cinq mois en Seine-et-Marne

Saint-Thibault-des-Vignes, le 20 février. Cette Citroën AX a été lancée contre le rideau de fer du tabac de la Courtilière. (DR)

Les attaques à la voiture-bélier contre les débits de tabac se multiplient ces derniers mois en Seine-et-Marne. En ont été victimes : le Tabac de la mairie, à Ozoir-la-Ferrière, ce 28 février ; le bureau de tabac du centre commercial Leclerc-Val du Châtel, à Provins, le 22 février ; le tabac-presse de la zone commerciale des Sources, à Saint-Pathus, le 21 février ; le tabac de la Courtillière, à Saint-Thibault-des-Vignes, les 20 février 2018 et 21 septembre 2017 ; le Café des sports du Mesnil-Amelot, le 8 janvier ; le tabac de l’Orme, à Pringy, le 13 décembre 2017 ; le tabac Le Sulky d’Or, à Coulommiers, le 23 septembre 2017. Le Parisien

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close