Lyon : un enterrement vire à la bagarre générale, la police doit intervenir

Près de trois cents personnes étaient réunies pour un enterrement qui a fini en pugilat, à Lyon, samedi.

Près de trois cents personnes étaient réunies pour un enterrement qui a fini en pugilat, à Lyon, samedi, rapporte Le Progrès.

C’est une figure de la communauté angolaise qui était inhumée. Mais « un groupe de femmes proches du défunt », selon le quotidien régional, s’est querellé et une rixe a éclaté. Une quinzaine de personnes se sont battues. Quelques dégâts ont été occasionnés : « Pot de fleurs renversé, plaques brisées, stèles descellées »…

« Des bras qui gesticulent de partout »

Le gardien a assisté à la scène et évoqué « des cris, des pleurs et des bras qui gesticulent de partout ». Effrayé de la tournure que pourraient prendre les événements, c’est lui qui a appelé la police, alors que la bagarre s’était déplacée à l’entrée du cimetière.

L’arrivée des forces de l’ordre a ramené le calme.

La circulation et le passage du tramway ont tout de même dû être un moment interrompus. Source

Source

Articles en relation

Close