Affaire Benalla : « Le responsable, c’est moi », déclare Emmanuel Macron devant les élus de la majorité

Depuis les révélations du « Monde », le président de la République gardait le silence. Face aux élus de sa majorité, réunis à Paris, il a fustigé la « République des fusibles, la République de la haine ».

« Ce qui s’est passé le 1er mai a été pour moi une trahison. » Emmanuel Macron a effectué une visite surprise lors d’une réunion des élus de la majorité, mardi 24 juillet, organisée à la Maison de l’Amérique latine pour clore la session parlementaire. Le chef de l’Etat est revenu sur l’affaire Alexandre Benalla, selon plusieurs élus LREM, dont le député du Haut-Rhin Bruno Fuchs. Emmanuel Macron a également fustigé « la République des fusibles, la République de la haine », selon d’autres participants.
Le chef de l’Etat garde le silence depuis les premières révélations du Monde, au grand dam des oppositions. Cette fois-ci, il a évoqué directement l’affaire face à la majorité, en endossant la responsabilité du choix de son ancien collaborateur. « S’ils cherchent un responsable, le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance, c’est moi qui ai confirmé la sanction », a notamment déclaré le président de la République, selon des propos rapportés par une journaliste du Monde.

« Macron devant les parlementaires LRM ce soir : « S’ils cherchent un responsable, le seul responsable, C’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre . C’est moi qui ai confirmé la sanction »« 

France Info

Articles en relation

Close