Le running back des Kansas City Chiefs Ronald Jones a tweeté qu’il voulait être libéré vendredi soir, un jour après l’échange de Kadarius Toney.

Les Chiefs de Kansas City ont un arrêt de travail cette semaine, mais ils étaient tout de même actifs. Jeudi, avant le match Baltimore Ravens-Tampa Bay Buccaneers, ils ont acquis le wide receiver Kadarius Toney des New York Giants en échange d’un choix de troisième tour et d’un sixième tour de la NFL Draft 2023. Cela donne au quarterback Patrick Mahomes une arme électrique sur un contrat relativement bon marché, qui a été drafté l’année dernière.

Un jour après l’annonce de l’échange, le running back Ronald Jones a semblé demander aux Chiefs de le libérer de son contrat.

Ronald Jones semble demander sa libération aux Chiefs

Jones a passé les quatre premières années de sa carrière avec les Buccaneers de Tampa Bay, qui l’ont sélectionné au deuxième tour de la draft NFL 2018 en provenance de USC.

Après une année de rookie où il a participé à neuf matchs, Jones est devenu le titulaire de l’équipe. En 2019, il a cumulé 724 yards et six touchdowns sur 172 portées. En 2020, il enregistre 978 yards au sol et sept touchdowns sur 192 tentatives. Mais en 2021, Jones a perdu le poste de titulaire au profit de Leonard Fournette, et n’a débuté que dans 3 matchs sur 16.

Lors de la dernière intersaison, Jones a signé un contrat d’un an et 1,5 million de dollars avec les Chiefs. Il n’a pas participé à un seul des sept matchs de saison régulière de Kansas City, puisqu’il a été désigné inactif sain.

Lire  Comment Albert Pujols pourrait aider les Astros dans les World Series.

Si telle était bien l’intention de Jones avec ce tweet, il restera à voir si les Chiefs lui accordent. Si c’est le cas, il sera intéressant de voir quelles équipes seront intéressées à le faire venir pour aider leur jeu courant. Jones sera rouillé, mais il a du talent.

Suivant : Brian Dawkins parle de Barry Sanders et de sa plus grande fierté en NFL.