Pour acheter un véhicule, passer par l’étape du crédit auto est souvent nécessaire. Si les taux d’emprunts pour un crédit affecté sont en général assez raisonnables, il est possible de les baisser notamment en proposant à votre établissement de crédit un apport pour diminuer le montant emprunté.

Cette proposition vous permettra peut-être d’emprunter des sommes plus conséquentes et d’opter pour l’achat du véhicule de vos rêves.

Quel est le montant de l’apport moyen pour un crédit auto ? Quelles sont les possibilités offertes par un apport ?

Découvrez tout dans cet article.

Sommaire

Le crédit auto, une habitude bien ancrée

Difficile de ne pas souscrire à un crédit de véhicule lorsque l’on souhaite acheter une voiture : pouvoir effectuer en voiture ses déplacements professionnels est un prérequis indispensable pour bon nombre de Français (près de 80% des Français effectuent au volant de leur véhicule les déplacements entre leur domicile et leur travail).

Pour autant, le prix élevé des véhicules incite un grand nombre d’automobilistes à   souscrire à un crédit auto.

Le montant moyen d’un emprunt pour un crédit auto est de 16 000€, pour une durée de 4 ans.

Quels critères pour obtenir un crédit auto ?

Pour obtenir un crédit auto, il convient de justifier d’un budget sécurisé qui rassurera votre conseiller.

Aussi, si vous n’êtes pas en CDI, vous risquez d’avoir du mal à convaincre votre conseiller de vous ouvrir des portes.

Rappelons qu’un crédit auto est un crédit affecté : vous avez l’obligation d’acheter un véhicule et devez présenter à votre établissement de crédit une facture pour justifier votre achat.

En revanche, il ne vous sera pas demandé de justifier d’un patrimoine très important.

Le revenu net moyen des emprunteurs est en effet de 2 000€ par mois environ.

Pour vérifier que vous pouvez souscrire à un emprunt, le calcul est simple : déterminez quel montant vous souhaitez emprunter et sur quelle durée vous pensez souscrire à un crédit.

Puis en fonction du TAEG qui vous sera proposé, vous pouvez avoir accès au montant des mensualités que vous allez devoir rembourser.

Le total des mensualités à rembourser (immobilier+consommation) doit être égal au tiers de votre capital net.

C’est sur ce calcul que se basera votre conseiller pour estimer vos capacités de remboursement.

Il s’agit d’une base estimative : votre reste à vivre sera également pris en compte. En d’autres termes, si votre conseiller estime qu’une fois vos mensualités réglées le montant restant est insuffisant, il étudiera avec vous des mensualités moins élevées en rallongeant la durée du crédit.

L’apport, un élément important de votre crédit

Pour obtenir l’accord de votre conseiller, vous pouvez également mettre en avant votre apport. Celui-ci représente en moyenne 10% du montant du crédit.

Son objectif est double :

  • Rassurer votre conseiller sur vos capacités d’épargne
  • Diminuer la durée de votre crédit et donc le montant du taux de votre emprunt.

Un apport raisonnable peut donc faire pencher la décision de votre conseiller en votre faveur.