Nike a annoncé qu’elle a suspendu sa relation avec le gardien des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, et ne sortira plus ses nouvelles baskets.

Jeudi, les Brooklyn Nets ont suspendu le gardien Kyrie Irving pour au moins cinq matchs sans salaire après avoir refusé de s’excuser pour avoir fait la promotion d’un film antisémite sur son compte Twitter, bien que l’équipe lui ait donné de multiples occasions de le faire. Peu de temps après, Irving a publié une déclaration sur Instagram, présentant ses excuses « à toutes les familles et communautés juives. »

Mais vendredi, Nike a publié une déclaration pour annoncer qu’ils suspendent leur relation avec Irving. De plus, sa toute nouvelle basket, la Kyrie 8, ne sera plus commercialisée par l’entreprise.

« Nous pensons qu’il n’y a pas de place pour les discours de haine et nous condamnons toute forme d’antisémitisme », a déclaré Nike dans son communiqué. « Nous sommes profondément attristés et déçus par la situation et son impact sur tout le monde ».

Nike suspend son partenariat avec Kyrie Irving

Dans la foulée du tweet en question, Irving s’est lancé dans un va-et-vient litigieux avec un journaliste vendredi dernier, où il a qualifié de « vraie » une théorie du complot d’Alex Jones et a affirmé que le journaliste le « déshumanisait ».

Mercredi dernier, Irving, les Nets et l’Anti-Defamation League ont publié une déclaration annonçant le don d’un million de dollars aux « causes et organisations qui éradiquent la haine et l’intolérance » des communautés. La déclaration d’Irving ne comportait pas d’excuses directes.

Lire  Chase Claypool fait subtilement allusion aux Steelers en parlant de son nouveau rôle avec les Bears après l'échange.

Jeudi, Adam Silver, commissaire de la NBA, a publié une déclaration concernant l’absence d’excuses d’Irving, disant qu’il était « déçu qu’il n’ait pas présenté des excuses sans réserve et dénoncé plus spécifiquement le contenu vil et nuisible contenu dans le film qu’il a choisi de rendre public. »

Lors de sa rencontre avec les médias jeudi, Irving a de nouveau refusé de s’excuser ou de dire qu’il n’avait pas de convictions antisémites.

Peu de temps après, les Nets ont annoncé qu’ils suspendaient Irving « pas moins de cinq matchs » sans salaire.

Le PDG de la Ligue Anti-Diffamation Jonathan Greenblatt a déclaré sur Twitter qu’ils n’acceptaient plus le don de 500 000 dollars d’Irving, affirmant que ce dernier « ne se sent pas responsable de ses actes ».

Suivant : Steve Kerr s’exprime sur le message antisémite de Kyrie Irving sur les réseaux sociaux.