La version préliminaire de Microsoft Dev Box est désormais accessible au public. Il s’agit d’un service qui permet aux développeurs d’utiliser des postes de travail prêts à coder alimentés par le cloud.

Selon le annonce officielle, les développeurs pourront accéder à l’aperçu de la Microsoft Dev Box à partir du portail Azure.

Ces stations basées sur le cloud seront équipées de huit CPU virtuels et de 32 Go de RAM, permettant aux organisations d’essayer 15 heures d’utilisation gratuite chaque mois. Les développeurs paieront pour ce qu’ils utilisent selon un modèle basé sur la consommation, ce qui signifie qu’ils seront facturés à l’heure pour le calcul et le stockage.

Construit sur Windows 365, Microsoft Dev Box a été annoncé il y a trois mois. Elle est décrite comme un service géré qui « permet aux développeurs de créer à la demande, dans le cloud, des postes de travail performants, sécurisés, prêts à coder et spécifiques à un projet. »

Ces machines Azure Virtual Desktop prennent en charge tout environnement de développement intégré (IDE), kit de développement logiciel (SDK) ou outil fonctionnant sous Windows. Le service permet également de créer des applications multiplateformes.

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site Page Microsoft Dev Box.