Microsoft a commenté les inquiétudes de Sony concernant l’acquisition d’Activision Blizzard. La société a déclaré à un régulateur brésilien que PlayStation paie les développeurs pour qu’ils ne participent pas à Game Pass afin d’empêcher la croissance de Xbox.

Ces affirmations ont été faites dans un long document envoyé au Conseil administratif de défense économique (CADE) du Brésil, qui fait maintenant partie des nombreux organismes de réglementation qui examinent le projet de Microsoft. acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft.

« En effet, la capacité de Microsoft à poursuivre l’expansion de Game Pass a été entravée par la volonté de Sony d’inhiber cette croissance », peut-on lire dans le texte (traduit par VGC). « Sony paie des « droits de blocage » pour empêcher les développeurs d’ajouter du contenu à Game Pass et à d’autres services d’abonnement concurrents. »

Dans le document, Microsoft a également commenté la récente décision de Sony de ne pas utiliser le Game Pass. de Sony concernant le Call of Duty franchise. PlayStation a noté qu’aucune autre société qu’Activision ne peut faire une CoD rival car il s’agit d’un jeu unique qui peut influencer le choix de la console par les utilisateurs.

Microsoft, cependant, a qualifié ces affirmations de Call of Duty devenir une exclusivité Xbox « incohérent ».

« Cela ne fait que révéler, une fois de plus, une crainte à l’égard d’un modèle économique innovant qui offre du contenu de haute qualité à faible coût aux joueurs, menaçant un leadership qui s’est forgé à partir d’une stratégie centrée sur les appareils et sur l’exclusivité au fil des ans », a déclaré Microsoft.

L’accord Microsoft-Activision fait l’objet d’un examen minutieux de la part de nombreux organismes de réglementation dans le monde, notamment la Federal Trade Commission. Malgré toutes les inquiétudes concernant son impact possible sur la concurrence du marché, certains analystes pensent que l’acquisition sera finalement approuvée et qu’elle aidera le Game Pass à se développer. à atteindre 100 millions d’abonnés.

Lire  Liste des films à venir sur Netflix Inde dans toutes les langues