Accueil Technologie

Mastodon vs. Twitter : Mastodon est-il une véritable alternative à Twitter ?

Twitter est beaucoup de choses, mais la stabilité n’en fait pas partie, du moins à partir de décembre 2022. De nombreux utilisateurs sont donc à la recherche de plateformes de réseaux sociaux alternatives. L’une de ces plateformes est Mastodon, un site de microblogging open-source qui a attiré beaucoup d’attention depuis son lancement en 2016. Mais Mastodon est-il une véritable alternative à Twitter ? C’est ce que nous allons découvrir.

Qu’est-ce que Mastodon ?

Logo Mastodon sur fond violet-vert

Mastodon est une plateforme de microblogging open-source similaire à Twitter. Elle a été créée par Eugen Rochko en 2016 et est devenue depuis l’un des réseaux sociaux décentralisés les plus populaires du web.

Contrairement à Twitter, qui est détenu et contrôlé par une seule entreprise, Mastodon est maintenu par un réseau de serveurs indépendants qui sont gérés par des utilisateurs individuels ou des groupes. Cela signifie que chaque serveur peut définir ses propres règles de modération du contenu, ce qui permet aux utilisateurs de trouver plus facilement des communautés correspondant à leurs intérêts ou à leur situation géographique.

Mastodon vs. Twitter : Similitudes

Logo Mastodon vu sur un fond bleu flou

Si vous avez déjà un compte sur Mastodon, vous aurez remarqué certaines similitudes entre ce site et Twitter. En voici quelques-unes :

1. Toots et Tweets

Mastodon et Twitter sont tous deux construits autour de messages courts, appelés « toots » sur Mastodon et « tweets » sur Twitter. Ces messages peuvent inclure du texte, des images, des vidéos et d’autres médias. Ils peuvent être rendus publics ou envoyés en privé à d’autres utilisateurs. Une différence à noter : alors que les tweets ne peuvent contenir que 140 caractères, Mastodon permet aux utilisateurs d’écrire des messages plus longs, jusqu’à 500 caractères.

2. Followers et suivi

Mastodon et Twitter permettent tous deux aux utilisateurs de suivre d’autres utilisateurs, ce qui signifie que le contenu qu’ils publient apparaîtra dans le flux de leurs suiveurs. Ils peuvent également mettre en sourdine ou bloquer tout utilisateur qu’ils ne souhaitent pas voir apparaître dans leur flux.

3. Hashtags

Les deux plateformes utilisent également les hashtags pour organiser le contenu et permettre aux utilisateurs de trouver plus facilement les posts liés à un sujet spécifique. Sur Mastodon, vous pouvez trouver tous les messages sur un sujet spécifique dans plusieurs Instances en utilisant le hashtag.

4. Lignes du temps

Mastodon et Twitter affichent tous deux les messages des utilisateurs sous la forme d’une chronologie, ce qui permet aux utilisateurs de faire défiler facilement le contenu récent.

En quoi Mastodon diffère-t-il de Twitter ?

Bien que Mastodon soit similaire à Twitter, il existe quelques différences clés qui le distinguent. Certaines d’entre elles sont basées sur des fonctionnalités, tandis que d’autres sont liées à la culture sous-jacente de la plateforme.

1. Réseau décentralisé

L’une des différences les plus notables entre Mastodon et Twitter est que Mastodon est un réseau décentralisé. Il n’est pas détenu et contrôlé par une seule entreprise comme Twitter. Au lieu de cela, Mastodon est maintenu par un réseau de serveurs indépendants qui sont gérés par des utilisateurs individuels ou des groupes.

2. Modération du contenu

Une autre différence entre Mastodon et Twitter est la façon dont le contenu est modéré. Sur Twitter, tout le contenu est soumis aux mêmes règles de modération définies par Twitter. Mastodon s’appuie sur des « Instances » – des serveurs individuels gérés par des utilisateurs ou des groupes qui décident du type de contenu qu’ils veulent autoriser sur leur serveur.

Cela permet de créer des communautés plus petites et plus ciblées que celles que l’on peut trouver sur les grandes plateformes comme Twitter ou Facebook.

3. Paramètres de confidentialité

Mastodon dispose de paramètres de confidentialité plus robustes que Twitter. Les utilisateurs peuvent choisir si leurs messages doivent être publics, uniquement visibles par les personnes qui les suivent, ou uniquement visibles par les utilisateurs mentionnés. Cela leur permet de mieux contrôler qui voit leur contenu et de tenir à distance les trolls et les spammeurs.

4. Interface utilisateur

Avant le rachat de Twitter par Elon, Mastodon était réservé aux technophiles. Cela est dû en grande partie à l’interface utilisateur de la plateforme, qui est beaucoup moins intuitive et conviviale que celle de Twitter. La raison de cette situation n’est pas farfelue : Mastodon était destiné à être une alternative à Twitter en open-source, et pas nécessairement un « tueur de Twitter ».

5. Annonces et promotion

Mastodon n’autorise pas les publicités ou toute forme de promotion, ce qui signifie que les utilisateurs n’ont pas à s’inquiéter de voir du contenu sponsorisé dans leurs flux.

6. Portée potentielle des utilisateurs

Twitter est beaucoup plus grand que Mastodon, les tweets ont donc le potentiel d’atteindre un public beaucoup plus large. Sur Mastodon, le contenu peut atteindre un nombre relativement faible de personnes, même s’il est posté sur les serveurs les plus populaires. Cela est dû à la structure décentralisée de Mastodon, qui empêche le contenu d’atteindre les utilisateurs d’autres serveurs.

7. Audience

Twitter a tendance à attirer des utilisateurs plus grand public, tandis que Mastodon est généralement peuplé d’utilisateurs férus de technologie qui recherchent une alternative à Twitter. Cela signifie que le contenu de Mastodon peut être plus technique et axé sur certains sujets que celui que l’on trouve sur Twitter.

Mastodon est-il une véritable alternative à Twitter ?

Étant donné ses similitudes avec Twitter, Mastodon peut certainement être considéré comme une alternative viable pour les utilisateurs qui recherchent une plateforme open-source avec plus de contrôle sur les paramètres de confidentialité et la modération du contenu. Cependant, Twitter va au-delà des fonctionnalités et du design – c’est la culture de la plateforme qui la distingue de ses alternatives.

La renommée de Twitter en tant que pont entre les gens ordinaires et les célébrités, les politiciens et les influenceurs en fait une plateforme attrayante pour de nombreux utilisateurs. Mastodon a peut-être les caractéristiques pour rivaliser avec Twitter, mais son audience et sa portée potentielle rendent les deux plateformes si différentes.

Si vous avez un penchant pour la technologie, Mastodon peut être une bonne alternative à Twitter. Mais il est peu probable qu’il soit une assez bonne alternative à Twitter pour le grand public. Pas dans son état actuel, du moins.

Il convient de noter ici que Mastodon est encore une plateforme très jeune – au fur et à mesure de sa croissance et de son évolution, ses fonctionnalités et sa base d’utilisateurs pourraient devenir plus similaires à celles de Twitter. D’ici là, elle restera une alternative open-source intéressante (mais pas suffisamment bonne).

Mastodon : Une alternative à Twitter ?

En conclusion, Mastodon peut être considéré comme une alternative viable à Twitter, mais pour un public encore très limité : les utilisateurs avertis qui recherchent une plateforme open-source avec un meilleur contrôle des paramètres de confidentialité et de modération du contenu.

Twitter, quant à lui, reste la plateforme de prédilection de ceux qui cherchent à toucher un public beaucoup plus large et à s’engager auprès des célébrités et des influenceurs. En définitive, la décision de choisir une plateforme plutôt qu’une autre dépendra des objectifs et des préférences de chaque utilisateur. Et qui a dit que vous ne pouviez pas avoir des comptes sur les deux ?

Lire  Qu'est-ce qu'un raccourci clavier et comment créer le vôtre ?