Les vacanciers en Espagne devront porter des masques sur la plage cet été.

Les vacanciers qui se rendent en Espagne devront porter un couvre-chef sur la plage, le pays renforçant les règles relatives aux masques.

Les masques sont obligatoires depuis mai 2020 en Espagne dans les endroits où il n’est pas possible de pratiquer la distance sociale.

Mais à partir de ce mercredi, les masques seront obligatoires à l’extérieur et dans tous les lieux publics – y compris la plage – pour toute personne âgée de plus de six ans. Des exceptions continueront d’être faites pour les personnes souffrant de troubles médicaux ou de problèmes respiratoires ou pour celles qui font de l’exercice en plein air.

Toutefois, bien que cette règle ait force de loi, elle ne pourra pas être appliquée à l’échelle nationale, car elle dépend de l’accord des ministres régionaux de la santé.

Auparavant, les autorités régionales pouvaient autoriser les touristes à retirer leur couvre-chef lorsqu’ils prenaient un bain de soleil, à condition qu’ils soient en mesure de respecter une distance de 1,5 mètre.

La ministre de la santé des Baléares, Patricia Gómez, a indiqué que les masques sur les plages et au bord des piscines ne seront pas obligatoires dans la région tant qu’une distance de sécurité est maintenue.

Un accord avec les gouvernements régionaux doit être signé mercredi pour préciser la réglementation.

Carolina Darias, la ministre nationale de la santé, a déclaré que la règle sera traitée comme une loi mais que les questions techniques, y compris celles soulevées par les gouvernements régionaux, seront examinées.

Un accord, qui nécessitera le consensus des dirigeants régionaux, sera signé mercredi, ont rapporté les médias locaux.

L’Espagne a enregistré plus de 75 000 décès pendant la pandémie, avec près de 3,3 millions de cas. Le gouvernement s’est engagé à vacciner 70 % de la population espagnole d’ici la fin de l’été.

Environ 2,6 millions de personnes dans ce pays de 47 millions d’habitants ont jusqu’à présent été entièrement vaccinées, principalement les résidents et les employés des maisons de retraite qui ont été prioritaires.

Le secrétaire d’État à la santé, Matt Hancock, a déclaré en début de semaine que « la porte n’est pas fermée » aux voyages internationaux cet été, l’Angleterre commençant à assouplir les restrictions liées au Covid.

Le gouvernement envisagerait un système de feux tricolores à quatre niveaux qui pourrait permettre aux gens de voyager à l’étranger cet été après le 17 mai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *