Les Broncos vont asseoir Russell Wilson. Cette décision arrive bien trop tard.

C’était peut-être l’égo. Peut-être que c’était l’idée d’un coût irrécupérable dans la quantité massive d’argent garanti que les Broncos de Denver ont donné à Russell Wilson avant qu’il ne joue un seul snap avec l’équipe. Peut-être que c’était le manque d’un quarterback de secours capable.

Quelle que soit la raison, Wilson et les Broncos ont attendu beaucoup trop longtemps avant d’arrêter le quarterback vétéran et de laisser son corps guérir. Maintenant, ils en ont payé le prix, et il a été encore plus amoché dans le processus, et ils se retrouvent là où ils auraient dû être il y a des semaines : Mettre Wilson sur la touche pour qu’il puisse guérir.

Adam Schefter a rapporté samedi que le coach Nathaniel Hackett a pris la décision d’asseoir Wilson.

Les blessures de Russell Wilson ont commencé avant l’ischio-jambier.

Russell Wilson n’a pas bien joué cette saison. Une partie de cette situation peut s’expliquer par un nouveau système ou simplement par une chute par rapport à son meilleur niveau, mais une partie de cette situation peut également être expliquée – ou peut-être excusée – par une blessure à l’épaule à laquelle Wilson était confronté.

Lire  Mansour Barnaoui domine Adam Piccoloti au Bellator 287 (Vidéo)

Lorsque cette blessure a été signalée pour la première fois au début du mois d’octobre, les journalistes ont fait remarquer qu’elle était similaire à une blessure que Dak Prescott avait connue pendant le camp d’entraînement. La méthode prescrite pour Dak était d’arrêter de lancer et de laisser guérir la blessure. Wilson a choisi une méthode moins conventionnelle et a reçu des injections contre la douleur.

Bien que cela semble avoir été une méthode correcte – l’épaule n’a pas été un sujet ces dernières semaines – la blessure aux ischio-jambiers s’est développée dans le processus alors qu’il continuait à jouer. Si les Broncos avaient laissé Wilson au repos comme ils auraient dû le faire au début du mois d’octobre, il pourrait être en pleine forme à l’heure actuelle (tant au niveau de l’épaule que des ischio-jambiers).

Et à quoi tout cela a-t-il servi ? Les Broncos ont perdu leur seul match joué depuis lors contre les Chargers. Bien sûr, c’était une bataille serrée, mais c’est une défaite qui n’a fait que malmener Wilson.

Les Broncos ont aggravé une mauvaise situation en ne mettant pas Wilson au repos lors de la première blessure. Ils lui ont permis de suivre un traitement non conventionnel pour la blessure en question, et dans le processus, ils ont continué à perdre et à blesser Wilson davantage.

Cette saison ne fait qu’empirer pour Denver. Ils font maintenant confiance à Brett Rypien, qui a quatre matchs d’expérience.

Suivant : Le pays des Broncos ne roule plus, du moins selon Russell Wilson