L’entraîneur principal des Packers de Green Bay, Matt LaFleur, a défendu l’ancien coordinateur offensif Nathaniel Hackett alors qu’il fait face à des critiques en tant que patron de la ligne de touche des Broncos de Denver.

Le nouveau groupe d’entraîneurs principaux a fait des déclarations dès le début de la saison. Mike McDaniel des Miami Dolphins et Brian Daboll des New York Giants sont invaincus après avoir remporté quelques victoires notables. Nathaniel Hackett, des Broncos de Denver, a quant à lui laissé les fans perplexes. Qu’il s’agisse de son choix d’un field goal de 64 yards en semaine 1 ou de sa gestion de l’horloge en semaine 2.

Lors d’un entretien avec les médias mercredi, l’entraîneur-chef des Green Bay Packers, Matt LaFleur, a déclaré qu’il avait « toute la confiance du monde » en Hackett, qui était son ancien coordinateur offensif lors des trois saisons précédentes.

La citation est une courtoisie de Ryan Wood de USA Today.

Matt LaFleur a  » toute la confiance du monde  » en Nathaniel Hackett

Le début de la carrière d’entraîneur d’Hackett ne s’est pas déroulé comme prévu. Il a été le seul entraîneur de première année à perdre en semaine 1.

En parlant de la semaine 1, Hackett est entré sous les projecteurs nationaux pour ses décisions dans le quatrième quart-temps. Face à une quatrième-et-cinq, Hackett a laissé passer 30 secondes de temps de jeu avant d’appeler le premier de ses trois temps morts. Puis, au lieu de demander au quarterback Russell Wilson de convertir la quatrième tentative, il a choisi de demander à Brandon McManus de tenter un field goal de 64 yards. Ce n’était pas bon, et Hackett a alors décidé d’utiliser les deux derniers temps morts pour retarder l’inévitable.

Quelques jours après la défaite, Hackett a déclaré qu’il aurait dû tenter le coup à la quatrième tentative.

Lors du match de la semaine 2 contre les Texans de Houston, la gestion de l’horloge par Hackett a de nouveau été mise en lumière. Lors du match d’ouverture à domicile, les fans des Broncos comptaient bruyamment le temps sur l’horloge de jeu.

Le début de la carrière d’entraîneur principal d’Hackett à Denver ne s’est pas déroulé aussi bien que celui de ses homologues. Mais LaFleur implore les fans d’être patients.