Suivant1 de 8Prev post
Utilisez votre ← → (flèches) pour naviguer.
Jay Norvell, Rams de Colorado State

Jay Norvell, Rams de l’État du Colorado. (Photo par Loren Orr/Getty Images)

Après une année, nous allons donner quelques notes sur les recrutements d’entraîneurs de football universitaire de l’année dernière !

L’intersaison dernière, ces 30 programmes de football universitaire ont fait savoir qu’ils avaient trouvé leur homme.

Maintenant que nous avons eu une saison complète de manigances à analyser au maximum, il est logique de passer en revue les recrutements d’entraîneurs principaux de la saison précédente. Si aucun nouvel entraîneur n’a été licencié après la première année, un seul a conduit son équipe aux College Football Playoffs. Il s’agit de Sonny Dykes, à TCU. Ses Horned Frogs ont obtenu 13-2 au total, 9-0 dans la Big 12 et ont remporté le Fiesta Bowl.

Si vous ne vous souvenez pas de ceux qui ont été engagés lors du dernier cycle, voici les 30 entraîneurs principaux qui ont obtenu des postes.

  • Akron Zips : Joe Moorhead
  • Les Rams de Colorado State : Jay Norvell
  • Les Blue Devils de Duke : Mike Elko
  • Les Panthères de FIU : Mike MacIntyre
  • Florida Gators : Billy Napier
  • Fresno State Bulldogs : Jeff Tedford
  • Georgia Southern Eagles : Clay Helton
  • Hawaii Rainbow Warriors : Timmy Chang
  • Ragin’ Cajuns de Louisiane : Michael Desormeaux
  • Louisiana Tech Bulldogs : Sonny Cumbie
  • Tigres du LSU : Brian Kelly
  • Les Hurricanes de Miami : Mario Cristobal
  • Nevada Wolf Pack : Ken Wilson
  • New Mexico State Aggies : Jerry Kill
  • Notre Dame Fighting Irish : Marcus Freeman
  • Ohio Bobcats : Tim Albin
  • Oklahoma Sooners : Brent Venables
  • Les Ducks de l’Oregon : Dan Lanning
  • SMU Mustangs : Rhett Lashlee
  • TCU Horned Frogs : Sonny Dykes
  • Temple Owls : Stan Drayton
  • Texas Tech Red Raiders : Joey McGuire
  • Troy Trojans : Jon Sumrall
  • UConn Huskies : Jim Mora
  • UMass Minutemen : Don Brown
  • USC Trojans : Lincoln Riley
  • Les Cavaliers de Virginie : Tony Elliott
  • Virginia Tech Hokies : Brent Pry
  • Washington Huskies : Kalen DeBoer
  • Cougars de l’État de Washington : Jake Dickert
Lire  Mavericks vs Thunder - pronostics et cotes pour le dimanche 8 janvier (Fade Dallas avec Luka out)

Notons les recrutements d’entraîneurs de football universitaire après leur première année à la tête de l’équipe, d’accord ?

Table des matières

  • Page 1 : Introduction + Deux entraîneurs devant s’améliorer considérablement en année 2
  • Page 2 : Billy Napes, qui a trébuché et a gagné en CN
  • Page 3 : La tournée de rédemption de Clay Helton
  • Page 4 : La famille avant tout et Le U est synonyme de non regardable.
  • Page 5 : Boomer Loser a besoin d’aide mais le fromage est savoureux à Eugene.
  • Page 6 : Dykes est à la tête d’une série d’embauches d’élite au Texas
  • Page 7 : Lincoln Riley a presque amené l’USC aux playoffs dès la première année.
  • Page 8 : DeBoer de merrier à Seattle

Classement des recrutements d’entraîneurs de football universitaire en 2022 : La première année de travail marque les esprits.

Joe Moorhead

Akron Zips 2-10 (1-7)

Akron n’est pas un bon programme, mais ce n’est pas non plus le premier rodéo de Joe Moorhead.

Alors qu’Akron semblait être un bon point de départ pour Joe Moorhead en tant qu’entraîneur principal, les Zips ont connu un triste 2-10 lors de sa première année à la barre. Bien qu’Akron ne soit pas un programme de premier ordre dans le MAC, Moorhead n’en est pas à son premier essai en tant qu’entraîneur principal de football universitaire. Les Zips doivent être nettement meilleurs la deuxième année sous sa direction pour que nous pensions que Moorhead peut redresser la situation.

Note : C-

Jay Norvell

Rams de l’État du Colorado 3-9 (3-5)

Jay Norvell a quitté le Nevada en conférence pour Colorado State et son équipe a empiré.

Cela peut s’avérer être un jeu merveilleux à long terme pour Jay Norvell, mais il ne fait aucun doute qu’il a eu une première année difficile à Fort Collins. Colorado State a fait 3-9 au total lors de la première saison de Norvell. Bien qu’il ait obtenu la même note lors de sa première année au Nevada, Norvell a fait gagner aux Wolfpack environ 7,5 matchs par an à Reno avec moins de ressources. Le temps nous dira si Norvell a fait le bon choix en changeant d’équipe.

Lire  Wyoming-UNLV pronostic et cote pour mardi 24 janvier (UNLV met fin à une série de défaites)

Note : C-

Retour au haut de la page 1

Suivant : Duke, FIU, Floride, Fresno State
Suivant1 de 8Prev post
Utilisez votre ← → (flèches) pour naviguer.