Accueil Technologie

Comment réparer l’erreur de mise à jour 0xC1900101 – 0x30017 dans Windows 10 &amp ; 11

L’erreur de mise à jour 0xC1900101 – 0x30017 apparaît lorsque les utilisateurs essaient d’installer une mise à jour du système ou de passer à la dernière version de Windows. Il peut y avoir un certain nombre de raisons derrière ce problème, comme un espace insuffisant pour la mise à jour, l’installation d’un antivirus et des problèmes de corruption dans le système.


Les sections suivantes traitent des causes possibles et des méthodes de dépannage de cette erreur. Sélectionnez la méthode de dépannage la plus appropriée à votre situation et suivez-la.

Quelles sont les causes de l’erreur 0xC1900101 – 0x30017 ?

Voici quelques raisons courantes à l’origine de l’erreur de mise à jour considérée :

  • Espace insuffisant – Vous devez disposer d’au moins 16 Go d’espace libre pour effectuer la mise à niveau vers la dernière version de Windows. Si l’espace est insuffisant sur votre ordinateur, vous pouvez essayer de supprimer les fichiers inutiles et inutiles pour faire de la place pour la mise à niveau.
  • Interruption de l’antivirus – Votre programme antivirus tiers ou Windows Defender peut bloquer la mise à jour en raison d’une fausse alerte. Si ce scénario s’applique, vous pouvez essayer de désactiver ou de désinstaller le programme pour résoudre le problème.
  • Fichiers système corrompus – Les fichiers système ou de mise à jour essentiels peuvent être confrontés à un problème de corruption, ce qui entraîne l’échec de l’installation de la mise à jour. Plus loin dans ce guide, nous abordons quelques méthodes que vous pouvez essayer pour résoudre ces bugs et erreurs de corruption génériques.
  • Pilotes obsolètes – Tous les pilotes installés doivent être à jour pour que la mise à niveau du système réussisse. Il est préférable de rechercher les pilotes obsolètes dans le Gestionnaire de périphériques et de les mettre à jour avant de tenter d’installer les mises à jour.
  • BIOS obsolète – Votre BIOS peut être obsolète, ce qui affecte le fonctionnement de votre système et provoque des problèmes tels que l’erreur de mise à jour. Dans la plupart des cas, si votre BIOS est obsolète ou défectueux, vous serez également confronté à des problèmes courants tels que l’écran bleu de la mort.
Lire  Les 4 meilleures fonctions d'accessibilité d'Ubuntu pour les malvoyants

Maintenant que nous connaissons les causes potentielles du problème, examinons les solutions que vous pouvez essayer pour résoudre le problème. Avant de commencer, nous vous recommandons de retirer de votre ordinateur tous les périphériques externes inutiles, tels que les périphériques USB.

1. Libérer de l’espace de stockage

Comme nous l’avons mentionné précédemment, vous devez disposer d’au moins 16 Go d’espace libre sur votre système pour installer de nouvelles mises à jour. Si vous n’avez pas d’espace de stockage, la meilleure façon de le libérer est de supprimer les applications et programmes inutiles que vous avez installés sur votre ordinateur.

En plus de cela, ce sera également une bonne idée de supprimer les fichiers d’installation précédents du système. En plus de libérer de l’espace, cela résoudra également les problèmes d’interruption que ces fichiers d’installation précédents peuvent causer pendant le processus de mise à niveau. Si vous utilisez deux disques SSD sur votre ordinateur, retirez-en un et essayez d’installer la mise à jour.

Pour plus d’informations, consultez notre guide sur les différentes méthodes permettant de libérer de l’espace de stockage dans Windows.

2. Désinstallez votre antivirus

Si vous utilisez un programme antivirus tiers sur votre ordinateur, il se peut qu’il bloque le processus d’installation des mises à jour du système. La solution dans ce cas est simple, car il suffit de désactiver ou de désinstaller temporairement le programme de sécurité.

Lire  5 sites de cartes amusants pour une cartographie cool et intéressante

Ci-dessous, nous avons abordé les étapes de la désactivation de l’antivirus avec Avast. Les étapes pour votre programme antivirus peuvent être légèrement différentes.

Voici comment vous pouvez le faire :

  1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le icône du programme antivirus dans la barre des tâches.
  2. Choisissez Contrôle des boucliers &gt ; Désactiver jusqu’à ce que l’ordinateur soit redémarré.
    Désactiver temporairement l'antivirus

Si vous n’utilisez pas de programme de sécurité tiers, vous pouvez également essayer de désactiver Windows Defender. Cependant, nous vous recommandons vivement de le réactiver après avoir installé la mise à jour. Le fait de le laisser désactivé pendant une longue période peut exposer votre système à des risques et des menaces potentielles.

3. Éliminez les problèmes de corruption

La prochaine chose que nous vous recommandons de faire est d’analyser le système pour les problèmes de corruption en utilisant les utilitaires de dépannage intégrés dans Windows.

Pour résoudre ce problème, nous utiliserons le dépanneur de mise à jour de Windows, le vérificateur de fichiers système et DISM pour trouver des problèmes potentiels. De plus, ces utilitaires résoudront d’eux-mêmes la plupart des problèmes qu’ils trouvent.

3.1 Utiliser le dépanneur de mise à jour de WindowsExécutez le dépanneur de Windows Update

Vous pouvez exécuter le dépanneur de Windows Update via les paramètres de Windows. Vous trouverez des instructions sur la façon d’exécuter le dépanneur dans notre guide sur la façon de réparer le blocage de Windows Update.

Une fois que le dépanneur a terminé son analyse, vérifiez si des problèmes ont été identifiés. Si c’est le cas, le dépanneur recommandera des solutions pour résoudre le problème. Cliquez sur Appliquer cette correction pour continuer. Si l’utilitaire ne parvient pas à identifier les problèmes, cliquez sur Fermer le dépanneur et passez à la méthode suivante.

3.2 Exécuter des analyses SFC et DISMAnalyse SFC et DISM

La prochaine chose à faire est d’exécuter les scans SFC et DISM via Command Prompt. Consultez la différence entre les analyses CHKDSK, SFC et DISM pour plus d’informations et d’instructions sur ces outils.

Comme son nom l’indique, le vérificateur de fichiers système analyse les fichiers système protégés à la recherche de problèmes et remplace les composants de fichiers malsains par leurs équivalents en cache. DISM, quant à lui, est responsable de la réparation d’une image système corrompue.

Avec un peu de chance, si le système ne peut pas installer les mises à jour à cause de problèmes de corruption, ces outils élimineront le problème.

4. Mettez à jour vos pilotes

Idéalement, vos pilotes doivent être maintenus à jour en tout temps pour que le système fonctionne bien. Pour vérifier s’il y a des pilotes périmés sur votre système, allez dans le Gestionnaire de périphériques.

Développez toutes les sections et recherchez les pilotes marqués d’un point d’exclamation jaune. Ce signe indique que le pilote est soit obsolète, soit corrompu. Une fois que vous avez identifié un pilote défectueux, faites un clic droit dessus et choisissez Mettre à jour le pilote &gt ; Recherche de pilotes dans le système.

Attendez que le processus de mise à jour du pilote soit terminé et vérifiez si le problème est résolu.

Mettez à jour le pilote correspondant

Si vous ne voyez pas de point d’exclamation, ou si vous pensez que Windows n’a pas réussi à faire un travail suffisant, consultez les meilleurs programmes gratuits de mise à jour des pilotes pour Windows.

5. Mettez à jour votre BIOS

Enfin, le problème peut également être causé par un bogue ou un problème de corruption dans le BIOS. Heureusement, vous pouvez résoudre la plupart de ces problèmes en mettant à jour le BIOS avec la dernière version disponible.

C’est une bonne pratique de mettre à jour votre BIOS quand une nouvelle version sort. Et il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous devriez mettre à jour le BIOS de votre PC, notamment pour débloquer un support matériel supplémentaire.

Les différents fabricants de cartes mères ont des instructions différentes pour cela, nous vous recommandons donc de visiter le site web du fabricant pour plus d’informations. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un processus long et éprouvant pour les nerfs, aussi ne procédez que si vous avez suffisamment de temps devant vous.

Vous pouvez désormais mettre Windows à jour avec la dernière version.

Vous devriez maintenant être en mesure de mettre à niveau votre système d’exploitation vers la dernière version disponible. Si les méthodes de dépannage ci-dessus ne vous aident pas, nous vous recommandons de procéder à une installation propre. Cela permettra de mettre automatiquement à niveau le système sans aucune erreur au cours de la procédure.