Accueil Technologie

Comment la puce M2 se compare-t-elle au M1, M1 Pro, M1 Max ou M1 Ultra ?

Lors de l’événement WWDC en juin 2022, Apple a dévoilé la puce M2, inaugurant la deuxième génération de puces en silicium d’Apple. S’agissant d’une puce de deuxième génération, on pourrait s’attendre à ce que la M2 surpasse la plupart, voire la totalité, de ses prédécesseurs. Mais est-ce vraiment le cas ?


Comparons la puce M2 avec l’ensemble de la gamme M1 pour voir si cette hypothèse est fondée. Nous allons tout couvrir : le CPU et le GPU, la mémoire et la bande passante, les performances et d’autres détails importants que vous devez prendre en compte.

Cœurs du CPU et du GPU

Toutes les puces en silicium d’Apple utilisent l’architecture de mémoire unifiée de la société, qui place le CPU, le cache, le moteur neuronal, le GPU, la sécurité et bien d’autres éléments sur une seule puce, ce qui se traduit par une communication plus rapide. Au cœur de la puce M2 se trouve un processeur à huit cœurs, dont quatre à haute performance cadencés à 3,49 GHz et quatre à faible consommation cadencés à 2,06 GHz.

Les cœurs d’efficacité sont similaires à ceux disponibles dans la puce M1 de base. Pour se démarquer du M1, le M2 intègre deux cœurs GPU supplémentaires, soit un total de 10.

Les M1 Pro et M1 Max vont encore plus loin que le M2, avec un processeur à 10 cœurs et jusqu’à 16 et 32 cœurs de GPU, respectivement. Le M1 Ultra, la plus grosse puce en silicium d’Apple, peut se vanter d’avoir un processeur à 20 cœurs et jusqu’à 64 cœurs de GPU. Toutefois, la gamme M1 présente des vitesses d’horloge maximales du CPU inférieures à celles du M2.

Lire  Acer lance d'impressionnants nouveaux ordinateurs portables Swift Go et Predator Helios au CES 2023

Mémoire et bande passante

Puce M1 et M2 d'Apple

La bande passante de la mémoire varie également et, comme prévu, le M1 Ultra détient toujours la couronne avec jusqu’à 800GB/s. Il est suivi par le M1 Max (jusqu’à 400GB/s), le M1 Pro (jusqu’à 200GB/s), le M2 (100GB/s), et enfin, le M1, avec environ 68GB/s. En ce qui concerne la mémoire, le M1 Ultra prend en charge jusqu’à 128 Go de mémoire unifiée, suivi par le M1 Max qui en prend en charge la moitié.

Le M1 Pro a une capacité maximale de 32 Go, soit 8 Go de plus que le M2 (24 Go). Le M1, en revanche, étant le plus petit, ne prend en charge que 16 Go de mémoire. Et comme Apple utilise une architecture de mémoire unifiée, vous ne pouvez pas mettre à niveau votre mémoire après avoir acheté un appareil. Par conséquent, avant de faire des folies, nous vous conseillons de réfléchir à la quantité de mémoire dont vous aurez besoin.

Performances

Si l’on met de côté toutes les cloches et les sifflets dont les entreprises technologiques font la publicité, les performances brutes sont tout ce qui devrait vous intéresser. Tant que les performances d’une puce répondent à vos besoins quotidiens, c’est tout ce qui compte. Et c’est là que les choses se compliquent un peu. Pour comparer les quatre puces, nous avons extrait les données des tests Geekbench 5 et en avons fait la moyenne afin de trouver la valeur la plus précise pour comparer les puces.

Comparaison des performances multi-cœurs du silicium d'Apple

Tout d’abord, dans les tests Geekbench 5 multicœurs, les résultats sont exactement ce à quoi on s’attend. Le M1 Ultra, une combinaison de deux puces M1 Max, prend la tête avec environ deux fois la performance du M1 Max. La puce M1 Pro à 10 cœurs a un avantage considérable sur la variante à huit cœurs, grâce aux deux cœurs supplémentaires du CPU.

Sans surprise, le M2 sort le M1 de l’eau avec des performances multicœurs supérieures d’environ 20 %. Pour référence, Apple a affirmé que le CPU du M2 était 18 % plus rapide, ce qui s’avère être vrai. Cependant, comparé aux autres puces de la gamme M1, le M2 n’a toujours pas la moindre chance. D’après notre graphique, le M2 est environ six pour cent plus lent que le M1 Pro.

Comparaison des performances mono-cœur des siliciums d'Apple

Là où le M2 brille, c’est dans les performances à un seul cœur. Avec le M2, Apple utilise quatre cœurs de performance avec une vitesse d’horloge maximale de 3,49 GHz, ce qui, croyez-le ou non, est plus rapide que ce que vous obtenez dans le M1 Ultra à 20 cœurs. Cela montre la puissance des nouveaux cœurs haute performance de la puce M2.

De plus, le M2 est construit à l’aide de la technologie de deuxième génération à cinq nanomètres qu’Apple utilise dans la puce A15 Bionic qui équipe les différents modèles d’iPhone 13. En ce qui concerne le reste de la série M1, le M1 Ultra est en tête pour les performances à un seul cœur, suivi du M1 Max, du M1 Pro et du M1.

Moteur média

L'écran M2 du MacBook Air d'Apple

L’une des principales améliorations que nous avons constatées lors de l’annonce du M2, par rapport au M1, est le nouveau moteur multimédia. Sur le M2, le moteur multimédia ajoute un décodeur vidéo à bande passante plus élevée, permettant la prise en charge des vidéos 8K H.264 et HEVC. Vous pouvez également disposer de plusieurs flux de vidéos 4K et 8K grâce au moteur vidéo ProRes d’Apple intégré.

Ces deux éléments ne sont pas disponibles dans la puce M1 de base. Cependant, le M1 Pro et le M1 Max ont le même moteur multimédia puissant, bien que le second ait un encodage vidéo jusqu’à deux fois plus rapide que le premier en raison des doubles moteurs d’encodage vidéo disponibles.

Le M1 Ultra possède le moteur multimédia le plus puissant que l’on puisse trouver sur une puce Apple, à ce jour, avec quatre moteurs d’encodage vidéo et quatre moteurs d’encodage et de décodage ProRes. Donc, si vous faites beaucoup de montage, vous devrez peut-être faire des sacrifices et payer plus cher pour obtenir un meilleur moteur multimédia que celui du M2.

Quelle puce acheter ?

Apple M2 MacBook Air avec écran Retina liquide
Crédit image : Apple

Avant tout, les quatre puces sont suffisamment puissantes pour les tâches quotidiennes comme la navigation, l’utilisation des médias sociaux, l’écriture ou même le visionnage de vidéos YouTube. Cependant, votre kilométrage sera différent en fonction de ce que vos tâches quotidiennes impliquent. S’il s’agit d’activités gourmandes en ressources, comme l’édition de vidéos, vous bénéficierez sans aucun doute des performances multicœurs supplémentaires de puces comme le M1 Pro, Max ou Ultra.

Votre budget a également son importance et déterminera le choix de la puce. Parmi toutes les options, le M1 est le modèle d’entrée de gamme. Vous pouvez obtenir un MacBook Air M1 pour 999 $. Le M2, quant à lui, vous coûtera au moins 1199 $ pour le MacBook Air M2. Les puces supérieures de la gamme M1 coûtent au moins 199 $ pour le MacBook Pro M1 de 14 pouces, l’un des meilleurs MacBooks disponibles.

Apple a rafraîchi les modèles MacBook Pro 14 pouces et 16 pouces avec les puces M2 Pro et M2 Max, ce qui signifie que vous ne pouvez plus acheter les modèles 2021 directement auprès d’Apple. Cependant, vous pouvez vous les procurer auprès d’autres vendeurs avant qu’ils ne soient épuisés ou acheter un modèle remis à neuf pour beaucoup moins cher. Réfléchissez donc bien à la question de savoir si un MacBook Pro équipé d’une puce M2 Pro ou M2 Max en vaut la peine.

Le nombre plus élevé de cœurs GPU disponibles dans les puces supérieures de la gamme M1 sera pratique pour les tâches graphiques intensives comme les jeux. Bien sûr, il y a aussi la question de savoir si vous devez acheter l’iMac, le Mac Studio, le MacBook Air ou le MacBook Pro, car c’est ce qui déterminera quelles puces seront disponibles pour vous en premier lieu.

Le M2 succède à la puce M1 d’Apple

D’après les comparaisons, il est évident que la puce M2 est le successeur direct de la M1. Comme on pouvait s’y attendre, elle ne déçoit en rien. La M2 améliore considérablement ce qu’Apple a fait avec la M1 en offrant des performances supplémentaires tout en essayant autant que possible de maintenir, voire de minimiser, la consommation de la batterie.

Le M2 bat également l’ensemble de la gamme M1 en termes de performances à un seul cœur, en grande partie grâce aux nouveaux cœurs à haute performance. Cependant, il reste derrière les M1 Pro, M1 Max et M1 Ultra en termes de performances multicœurs. Et bien que les puces M2 Pro et M2 Max plus récentes soient disponibles, la M1 Ultra reste toujours la puce de silicium Apple la plus puissante à ce jour.