Sécurité

Avignon : il tire avec un pistolet à billes pour « régler le souci », un an de prison

Il aurait mal vécu une rupture sentimentale : le 28 avril dernier, avec des amis, Nouhé se serait rendu au domicile de son ex, prénommée Wesseme, 21 ans, pour en découdre. Le lendemain, Wesseme accompagnée de son frère mineur et de deux amis dont Hamid, 30 ans, se sont retrouvés rue Pétramale, dans le centre-ville d’Avignon, face à Nouhé et Sofiane, un de ses amis. Le ton est monté et une bagarre a éclaté. Hamid a tiré à deux reprises avec un pistolet à billes en direction de Nouhé, et Wesseme a donné deux coups de pied à Sofiane qui était à terre.

« C’est les nerfs, ils me critiquaient et parlaient mal », se défend la jeune femme. Quant à Hamid, qui, après avoir tiré, a porté deux coups de crosse à Sofiane, il minimise la gravité des faits : « c’était une arme à billes, pas une vraie, et ils m’avaient menacé avec un couteau. J’ai tiré pour régler le souci ».

Le procureur adjoint après avoir évoqué le casier de Hamid, noirci de 10 condamnations, réclame à son encontre une peine qui ne soit pas inférieure à un an de prison. Et une peine d’avertissement de 6 mois avec sursis pour Wesseme, qui doit « apprendre à changer de trottoir ».

Après délibéré le tribunal condamne Wesseme à 500 d’amende et Hamid a un an de prison

Articles en relation

Close