Accueil Technologie

6 choses qui peuvent vous faire bannir sur WhatsApp

WhatsApp fournit des services de communication gratuits à ses utilisateurs, mais garde également des traces pour bannir ceux qui exercent des activités inacceptables.


L’application a des politiques de sécurité que chaque utilisateur doit suivre. Si vous allez à l’encontre de ces politiques, vous pouvez être banni de WhatsApp.

Mais quelles sont les choses à éviter ? Discutons des actions les plus courantes qui peuvent vous faire bannir sur WhatsApp.

1. Utiliser une version non officielle de l’application

Les versions non officielles de WhatsApp sont créées par des développeurs tiers, et les gens les utilisent pour renforcer leur confidentialité et envoyer des fichiers volumineux.

GB WhatsApp, WhatsApp Plus, WhatsApp Go, WhatsApp Prime et OG WhatsApp sont quelques versions non officielles populaires de WhatsApp.

Malheureusement, les applications WhatsApp non officielles présentent des risques de sécurité plus importants. Il existe une possibilité accrue de se faire pirater via des publicités et des liens. En outre, votre téléphone peut être exposé à différents virus et logiciels malveillants.

WhatsApp se concentre sur le cryptage de bout en bout, garantissant que les conversations entre les personnes sont limitées à ce cercle. Les versions non officielles n’offrent pas de cryptage de bout en bout, ce qui signifie que vos conversations sont accessibles.

Comme les applications non officielles ne respectent pas les conditions d’utilisation de WhatsApp, votre compte peut être interdit si vous utilisez de telles applications. Utilisez uniquement la version officielle et vérifiée disponible sur le Google Play Store et l’App Store.

Lire  Comment résoudre l'erreur "Impossible de charger les messages" sur Discord pour Windows.

2. Envoi de contenu menaçant et illégal

Personne utilisant un téléphone

Les applications de médias sociaux sont assez transparentes quant au type de contenu que vous pouvez envoyer et partager avec des personnes. WhatsApp est également en accord avec ces règles. Il existe certaines limites à ce que vous pouvez partager avec d’autres personnes sur l’application.

Si vous partagez du contenu illégal sur WhatsApp, si vous menacez des personnes ou si vous faites des commentaires diffamatoires liés à la race, à la religion, à l’âge ou au sexe, vous pouvez perdre l’accès à votre compte.

L’application a fourni des conseils pour assurer la sécurité lors de l’utilisation de WhatsApp. Si vous envoyez du contenu menaçant ou illégal à une personne ou un groupe, votre compte peut être temporairement interdit et envoyé pour examen.

Si l’équipe WhatsApp n’est pas satisfaite, elle peut vous interdire définitivement d’utiliser l’application et même fournir certaines informations aux forces de l’ordre, en fonction de la gravité de votre faute.

3. Être signalé de manière cohérente

Envoyer du spam, du contenu haineux ou se connecter avec des inconnus sans aucune raison peut frustrer les autres utilisateurs. Outre le blocage, les utilisateurs peuvent également signaler votre compte WhatsApp.

Lorsqu’une personne signale un compte, WhatsApp a accès aux cinq derniers messages et aux coordonnées du contact pour les examiner. Cela permet de confirmer si le compte a violé des politiques ou non.

Si plusieurs rapports révèlent des violations similaires, votre compte WhatsApp peut être banni. Les utilisateurs peuvent demander une révision en utilisant l’application ou par e-mail pour plaider contre la décision, mais il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas récupérer votre compte.

4. Utilisation de WhatsApp pour des tentatives de piratage

Personne tentant de pirater

Au départ, les pirates utilisaient des techniques de phishing pour accéder illégalement à d’autres comptes. Ces tentatives de piratage touchent de nombreux utilisateurs, mais aujourd’hui, la plupart des gens sont conscients de ces pièges et ne s’y laissent pas prendre.

WhatsApp a introduit des fonctionnalités comme le chiffrement de bout en bout et la vérification en deux étapes pour sécuriser les comptes. De plus, la fonction Rapport permet à WhatsApp d’examiner et d’analyser en profondeur les comptes qui violent ses politiques de sécurité et de confidentialité.

Cependant, les logiciels malveillants sur le web et les liens tiers sont autant de moyens de créer une menace pour la sécurité des utilisateurs de WhatsApp, ce qui fait que les gens s’inquiètent des menaces pour la sécurité sur WhatsApp.

En outre, certains pirates utilisent également WhatsApp pour accéder aux autres comptes des utilisateurs liés à Meta. Mais il est clair que si vous interférez avec la vie privée de quelqu’un ou essayez de pirater son compte, WhatsApp ne tardera pas à vous bannir.

5. Envoyer des spams

Femme stressée

Lorsqu’un utilisateur envoie le même message à plusieurs contacts à des fins publicitaires, on parle de spam. Il peut s’agir d’une publicité gratuite pour vous, mais les utilisateurs peuvent être irrités et offensés par cette activité.

Le transfert de messages de spam est la raison pour laquelle WhatsApp a limité sa fonction de transfert de messages à cinq personnes à la fois. WhatsApp recommande à ses utilisateurs de se connecter avec des personnes d’une manière qui ne les dérange pas.

Utilisez la fonction Statut de WhatsApp pour télécharger des informations que vous voulez que tous vos contacts voient. Vous pouvez également créer une communauté ou un groupe WhatsApp au lieu d’envoyer des messages de spam à plusieurs contacts.

Identifiez un message de spam avant de contacter l’expéditeur ou de le transférer à d’autres utilisateurs. Vous pouvez également utiliser des sites de vérification des faits pour éviter de diffuser de fausses nouvelles sans vérification. En outre, réservez vos messages de diffusion aux événements importants comme les invitations à un mariage, les avis de décès ou les fêtes.

La plupart des gens envoient du spam sans en connaître le résultat, mais cela n’empêche pas WhatsApp de vous mettre sous son radar. Vous pouvez obtenir une interdiction temporaire pour quelques heures, jours ou semaines, suivie d’une interdiction permanente si ces activités se poursuivent.

6. Automatiser votre activité WhatsApp

Il n’y a pas de limite à la quantité de WhatsApp que vous pouvez utiliser quotidiennement. En dehors des conversations personnelles, les utilisateurs peuvent utiliser WhatsApp pour leur entreprise, établir une marque et passer des appels illimités sur l’application.

Vous pouvez programmer et automatiser des réponses pour gérer votre emploi du temps de manière beaucoup plus organisée. Cependant, l’utilisation abusive de cette fonctionnalité et l’envoi de multiples messages automatisés, de spams ou de liens dangereux sont considérés comme une violation par WhatsApp.

WhatsApp adopte une approche globale contre les comptes qui automatisent leur activité. Grâce à une technologie avancée, il est facile de détecter et d’examiner les comptes WhatsApp de ces utilisateurs et de les bannir si nécessaire.

Cela ne signifie pas que vous êtes limité en termes d’utilisation de l’application. Il n’y a pas de conséquences tant que la communication semble naturelle.

Utilisez WhatsApp pour une communication sûre et efficace

WhatsApp offre aux utilisateurs une expérience sans publicité pour un usage personnel et professionnel. Cependant, l’application dispose de certaines directives pour assurer la sécurité des utilisateurs.

Tout compte WhatsApp qui enfreint la politique de l’application est examiné par l’équipe. Vous pouvez être interdit temporairement ou définitivement d’utiliser l’application en fonction des activités que vous avez effectuées.

Les tentatives de piratage, le partage de contenu inapproprié, l’envoi de spam ou l’abus de la vie privée d’autres personnes sont les principales raisons pour lesquelles vous pouvez être banni de l’utilisation de WhatsApp. Essayez donc d’éviter ces actions et de profiter pleinement de l’application.