Suivant1 de 3Prev post
Utilisez votre ← → (flèches) pour naviguer.
San Diego Padres, Josh Bell, Astros

SAN DIEGO, CALIFORNIE – 19 OCTOBRE : Josh Bell #24 des Padres de San Diego court les bases après avoir frappé un coup de circuit solo pendant la deuxième manche contre les Phillies de Philadelphie lors du deuxième match de la série de championnat de la Ligue nationale au PETCO Park le 19 octobre 2022 à San Diego, Californie. (Photo par Ronald Martinez/Getty Images)

Les Padres de San Diego ont surpris beaucoup de monde en se rendant à la NLCS mais certains de leurs joueurs ne reviendront pas en 2023.

Les Padres de San Diego ont atteint les playoffs pour la deuxième fois en trois ans et pour la troisième fois seulement en plus de 50 ans d’histoire de la franchise.

Cette année, ils ont atteint la NLCS pour la troisième fois seulement dans l’histoire de la franchise (1984, 1998), mais ils n’ont pas été à la hauteur dans la série. Cependant, ils n’auraient pas été là s’il n’y avait pas eu d’énormes mouvements à la date limite des échanges commerciaux au début du mois d’août.

Certains de ces joueurs et quelques autres seront des agents libres ou pourraient quitter l’équipe par d’autres moyens cette saison.

Voici trois San Diego Padres qui ne seront pas de retour en 2023 et où ils iront.

3 San Diego Padres qui ne seront pas de retour la saison prochaine et où ils iront.

1) Le joueur de première base des Padres Josh Bell – Houston Astros

Josh Bell était censé être l’une des grandes acquisitions des Padres à la date limite des transactions de cette année. Il aurait dû être un All-Star avec les Nationals après avoir frappé .311/.390/.504 avec 13 home runs et 52 RBI.

Lire  Mansour Barnaoui domine Adam Piccoloti au Bellator 287 (Vidéo)

Après avoir été échangé aux Padres, Bell n’a réalisé que .192/.316/.271 avec trois home runs et 14 RBI en 53 matchs. Il a réalisé un double RBI décisif dans le cinquième match de la NLCS mais, dans l’ensemble, il n’a pas été à la hauteur de ce que les Padres espéraient obtenir.

Bell, 30 ans, est un agent libre à la fin de la saison et il y a une équipe qui lui convient parfaitement : les Astros de Houston.

Les Astros ont montré qu’ils sont constamment la meilleure équipe de la Ligue américaine en termes de records et de post-saison, puisqu’ils ont participé à l’ALCS au cours de chacune des six dernières saisons. Leur joueur de première base, Yuli Gurriel, a 38 ans et est un agent libre après une mauvaise saison cette année.

Bell est le meilleur joueur à ce stade de leur carrière. De plus, les Astros n’ont que deux gauchers dans leur alignement. Bell, un switch-hitter, serait le seul switch-hitter sur leur liste de 26 hommes s’il était dans leur équipe en ce moment. Bell est également originaire du Texas puisqu’il est de Dallas.

Suivant : Un starter
Suivant1 de 3Prev post
Utilisez votre ← → (flèches) pour naviguer.