Un policier traîné sur vingt mètres

Un policier municipal de Dargnies à l’Ouest de la Somme a été agressé ce mercredi matin lors du contrôle d’un automobiliste. Le conducteur a refusé d’obtempéré et pris la fuite en traînant sur plusieurs mètres l’agent. L’automobiliste a été interpellé et placé en garde à vue en début de journée.

Un policier municipal de Dargnies âgé de 45 ans a été agressé ce mercredi matin vers 9h30 lors d’un banal contrôle, celui d’un automobiliste en infraction. Le conducteur refuse d’obtempérer : le ton monte entre les deux hommes, le conducteur devenant de plus en plus agressif le policier municipal décide alors de faire intervenir les gendarmes. Mais les militaires n’ont pas le temps d’arriver : l’automobiliste a pris la fuite en renversant le policier municipal et en le traînant sur une vingtaine de mètres.

Le chauffard interpellé avec 1.98 g d’alcool dans le sang

Activement recherché depuis cette agression, l’automobiliste en fuite a été interpellé en débit d’après-midi. Cet homme a été arrêté avec 1.98 g d’alcool dans le sang. Il a été placé en garde à vue. Selon le maire de Dargnies, Jocelyne Brabant il s’agirait d’un habitant du village voisin d’Yzengremer qui venait régulièrement rendre visite à des membres de sa famille installés, eux, à Dargnies.

Le policier municipal hospitalisé

Âgé de 45 ans, le policier municipal en poste depuis presque 4 ans à Dargnies a été légèrement blessé : cet ancien gendarme souffre d’égratignures au visage et de nombreuses hématomes. Il est examiné à l’hôpital d’Abbeville qu’il devrait quitter ce mercredi après-midi.  » C’est la première fois que j’assiste à un tel événement sur ma commune » témoigne le maire de Dargnies qui dit pourtant constater une multiplication des débordements. « Il y a un ras le bol qui s’installe » poursuit Jocelyne Brabant qui regrette « des gens arrêtés le matin et qui sortent le soir ». Le maire espère cette fois-ci des sanctions, elle annonce en tout cas porter plainte contre le chauffard.

Le préfet de la Somme condamne cette agression

Dans un communiqué, Philippe De Mester, le préfet de la Somme dit avoir appris avec une « profonde indignation » cette agression qu’il « condamne fermement ». Philippe De Mester adresse tout son soutien au policier victime et sa famille. Source

Close