«Trop d’Arabes à Toulouse»: Moudenc ouvre une enquête après les propos d’un conseiller municipal

«Trop d’Arabes à Toulouse». Ces propos auraient été tenus à la radio israélienne par Aviv Zonabend, qui invoque une erreur de traduction. Jean-Luc Moudenc a ouvert une enquête.

«Toulouse mérite mieux que des propos à l’emporte-pièce». C’est par ses mots que Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, débute un long post Facebook publié vendredi 27 avril 2017. Une tribune qui fait suite à un article publié dans le journal The Times of Israël le jeudi 26 avril 2017, qui relate des propos tenus par Aviv Zonabend, conseiller municipal de la majorité de la Ville rose, sur les ondes d’une radio israélienne.

Selon le journaliste de The Times of Israël, le conseiller municipal toulousain, en charge notamment des relations avec les villes jumelées, aurait déclaré à l’antenne qu’il y avait « beaucoup trop d’Arabes» à Toulouse, avant de préciser qu’il y avait très peu de juifs dans la Ville rose.

Des propos sur ses collègues musulmans au conseil municipal

Toujours selon The Times of Israël, Aviv Zonabend a aussi déclaré à l’antenne de la radio israélienne que ses collègues musulmans de la municipalité avaient de la « difficulté» à accepter son sionisme, précisant que lorsqu’il se rendait à Tel Aviv, une ville jumelée avec Toulouse, pour promouvoir des projets qu’il partage sur son compte Facebook, «cela a commencé à en déranger certains». (..) Source

Articles en relation

Close