Ses fils vendent de la drogue, elle est expulsée de son HLM

A la demande de l’office HLM de l’Oise, la justice a ordonné l’expulsion d’une famille dont les trois fils ont été condamnés pour trafic de drogue
Pour l’office HLM, c’est « un signal fort ». La justice a ordonné l’expulsion d’une famille dont trois membres étaient impliqués dans un trafic de drogue, rapporte jeudi 15 mars Le Monde. Selon le quotidien, c’était la troisième fois que l’Office public d’aménagement et de construction (OPAC) HLM de l’Oise demandait l’expulsion de cette famille.

L’arrêt pris le 27 février par la cour d’appel d’Amiens (Somme) résilie le bail de la mère de la famille, pour « trouble de jouissance ». Trois de ses fils ont été condamnés en 2010, 2015 et 2017, pour voie de fait et trafic de stupéfiants. La dernière peine était de trois ans et demi de prison ferme pour « trafic international de grande ampleur, impliquant 150 à 200 clients par jour ». Ils vendaient du cannabis, de l’héroïne, du crack et de l’ecstasy dans la cité du Clos-des-Roses.

Sur Europe 1, le président de l’office HLM, Arnaud Dumontier, s’est félicité de cette décision. « C’est la première fois que nous obtenons gain de cause, donc j’ose espérer que cela fasse jurisprudence et que cela soit un signal fort adressé à ceux qui troublent la tranquillité publique », a-t-il déclaré. Un voisin, contacté par la radio, est moins enthousiaste : « Elle n’est pas responsable des erreurs de ses enfants ».

Close