Rennes. Un jeune homme tué par balle en pleine rue, l’auteur du tir recherché

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2 h 35, dans un quartier du nord-ouest de Rennes, un homme de 26 ans a été tué par balle. L’auteur du tir qui a pris la fuite est recherché.

« Dans la nuit, j’ai entendu un coup de feu », se souvient une habitante de ce quartier, au nord-ouest de Rennes. Puis, de sa fenêtre, une autre riveraine a vu, dans la rue, « un groupe de jeunes filles, totalement paniquées, qui couraient, criaient et pleuraient ».

Les pompiers ont été alertés vers 2 h 35, dans la nuit de vendredi à samedi. Boulevard de Verdun, non loin de la station de métro Anatole-France, les secours ont découvert un jeune homme, blessé par balle, en arrêt cardio-respiratoire. Malgré une tentative de réanimation, il n’a pas survécu.

Altercation près d’un bar

Les faits se sont déroulés, dans la rue, à proximité du bar El Cubanacan qui organise des soirées latino. Les témoignages recueillis par les policiers auprès des témoins font état d’un « différend entre deux hommes devant l’établissement », explique le Procureur de la République de Rennes.

Dans un premier temps, « les deux hommes se sont invectivés sans en venir aux mains. » L’un s’est éloigné et, dans un véhicule, s’est emparé d’un fusil. Il est revenu vers la victime qui tentait de regagner le bar pour se mettre à l’abri. « Il l’a mis en joue », retient le magistrat, et a tiré dans le dos de la victime qui s’est effondrée.

L’auteur du tir recherché

L’auteur du coup de feu a pris la fuite. Ce samedi soir, il est toujours recherché par la police. La victime est un homme de 26 ans qui « a été identifié », note le procureur, mais dont l’identité n’a pas été dévoilée.

Une enquête pour homicide a été ouverte par le Parquet. Elle a été confiée à la Sûreté départementale et à la Direction interrégionale de la Police judiciaire. Une autopsie a été pratiquée dans la matinée.

Des auditions de témoins, de clients et de personnel du bar se sont poursuivies, ce samedi toute la journée. Les enquêteurs cherchent à savoir si les témoins connaissaient la victime et l’homme qui a pris la fuite. Ils veulent aussi déterminer les circonstances et les raisons de l’altercation.

« Le drame nous plonge dans la stupeur et l’effroi »

Dans un message posté, hier après-midi, sur les réseaux sociaux, l’équipe du bar El Cubanacan a déclaré : « Le drame survenu devant l’établissement nous plonge dans la stupeur et l’effroi. Nos pensées les plus émues vont à la famille et aux proches de la victime. L’équipe du Cubanacan est anéantie par cet ignoble crime. »

Retrouver cet article sur Ouest-France.fr

Articles en relation

Close