Politique

RASSEMBLEMENT NATIONAL : LE NOM APPARTIENT BIEN AU FRONT NATIONAL

Plusieurs sites d’information, comme le Huff Post ou L’Opinion se font l’écho de la rumeur selon laquelle le Front national ne pourrait disposer du nom Rassemblement national, proposé par Marine Le Pen hier au Congrès de Lille, et qui sera soumis au vote (électronique) des militants dans quelques semaines.
Cette rumeur est fausse et ne repose que sur les déclarations d’un curieux personnage, Igor Kurek, militant gyrovague d’une certaine droite gaulliste pasquaïenne. M. Kurek prétend diriger un petit parti appelé Rassemblement national. Or, si le nom Rassemblement national a bien été utilisé, localement, lors d’élections en 2014, réalisant d’ailleurs des scores misérables, ce n’est pas M. Kurek qui en est le détenteur, ni même lui qui est président de l’association ad hoc.
Ce détenteur, c’est M. Frédérick Bigrat qui, selon nos informations, en a cédé l’usage à l’un des avocats du Front national, Maître Frédéric-Pierre Vos, il y a quelques semaines. L’association RN a par ailleurs été dissoute par le même Bigrat.

Marine

Le Pen pourra donc licitement user du terme Rassemblement national, si ses militants le choisissent demain.

Igor Kurek, président du Rassemblement national, conteste le droit de Frédérick Bigrat, qui n’aurait été que mandataire, de céder le nom et la marque à maître Frédéric-Pierre Vos.

Frédéric Bigrat, en tant que président du Rassemblement National, confirme par communiqué que » les droits de la marque Rassemblement National ont été cédés par acte sous seing privé le 22 février 2018″. Il ajoute que « les propos tenus par monsieur Igor Kurec, sur la base d’un communiqué rédigé par lui seul, sont parfaitement inexacts, d’autant que Monsieur Kurec n’était pas mandaté par le bureau de l’association. Source

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close