Nîmes : six mois de prison avec sursis pour avoir traîné un chien derrière sa voiture

Un chasseur originaire de Saint-Etienne-des-Sorts a été reconnu coupable d’avoir traîné un chien derrière son 4×4 sur deux kilomètres le 29 décembre dernier. Il écope aujourd’hui de six mois de prison avec sursis.

Le Triunal correctionnel de Nîmes a rendu sa décision mercredi dernier. En conformité avec les réquisitions du parquet, l’homme âgé d’une soixantaine d’années écope de six mois de prison avec sursis. Il lui est par ailleurs interdit de posséder un animal durant 10 ans.
Le tribunal a contraint aussi le prévenu à rembourser les frais vétérinaires et verser aux propriétaires de l’animal la somme de 1000 euros au titre des dommages et intérêts.
Le 29 décembre dernier, un habitant de la commune de Saint-Etienne-des-Sorts ne retrouve plus son chien. Un chasseur prétend alors l’avoir trouvé agonisant sur le bord de la route. Une voisine a cependant vu toute la scène. Ce dernier aurait traîné le chien derrière son 4×4 sur deux kilomètres. Rocky a alors de nombreuses blessures au niveau des pattes, du poitrail et du coussinet.
Suite à cette affaire, de nombreuses associations de défense des animaux ont apporté leur soutien et se sont porté partie civile lors du procès. Le sexagénaire se défend en évoquant un geste involontaire. France 3 régions

Articles en relation

Close