« Le suspect nie les faits » après avoir tiré sur son voisin

L’individu suspecté d’avoir blessé son voisin avec une arme à feu jeudi 22 février à Salins-les-Bains ne reconnaît pas les faits. C’est ce qu’affirme son avocate Marjorie Weiermann.

Le ou les coups de feu ont été entendus dans le quartier Cicon vers 22 heures. L’individu visé a été touché à la cuisse. Son pronostic vital n’était pas engagé. Âgé d’une vingtaine d’années, l’individu a pu quitter l’hôpital de Besançon vendredi dernier. Le même jour, le tireur présumé a été cueilli par les gendarmes sur son lieu de travail. Ce jeune majeur habitant également Salins a ensuite été mis en examen pour violence avec arme. Il a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Lons-le-Saunier le week-end dernier.

Connu de la justice, cet homme travaillait en intérim dans le département. On ignore le contexte et les raisons exactes du différend qui ont abouti à l’utilisation de cette arme à feu. « Il assure qu’il n’a rien à voir avec toute cette histoire », explique Maître Marjorie Weiermann. L’information judiciaire a été ouverte au tribunal de grande instance de Lons-le-Saunier. La qualification des faits retenue par les magistrats est délictuelle. Ce qui laisse penser, pour le moment, que le geste du tireur n’était pas empreint d’une volonté homicide. Le Progrès

Close