L’apiculteur surprend des voleurs, il est agressé

Un producteur de miel morbihannais a voulu surveiller ses ruches qui avaient déjà été visitées. Il s’est fait molester par deux hommes.

 » C’est la troisième fois en l’espace de deux-trois jours que des faits similaires se produisent, relate le capitaine de la compagnie de gendarmerie de Lorient. Nous appelons les apiculteurs à la vigilance. « 

Il est environ 2 h, samedi 3 mars, lorsqu’un apiculteur, dont les installations ont déjà été visitées dans la semaine, fait une ronde dans l’un de ses sites de production, à Locoal-Mendon. Il surprend deux individus sur les lieux. Trois ruches ont été saccagées. Les deux hommes frappent à plusieurs reprises l’apiculteur, et prennent la fuite.

Blessé, l’apiculteur, qui possède aussi des ruches à Landaul, a été transporté à l’hôpital de Vannes.  » On pense d’abord à de simples dégradations, poursuit l’officier de gendarmerie. En fait, ces personnes recherchent des ruches qui contiennent des reines, pour les amener sur d’autres sites. Car ce sont les reines qui génèrent l’activité des abeilles. « 

L’apiculteur, qui souffre d’un traumatisme crânien, a raconté ses mésaventures sur sa page Facebook. Il est sorti de l’hôpital en fin de journée ce samedi 3 mars. Contacté, il explique qu’il a perdu en tout  » 61 ruches qui ont été détruites. J’ai le moral dans les chaussettes. En plus, les deux ruchers-école faits pour expliquer le travail d’apiculteur aux enfants ont été saccagés. Cela va être très compliqué pour la récolte de miel. » Ouest France

Articles en relation

Close