La mère de famille faisait passer la frontière à des migrants contre de l’argent

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné lundi soir à un an de prison ferme une mère de six enfants, dont deux encore à sa charge. Sa voiture a été saisie par la justice.

.

La quinquagénaire avait été surprise en novembre 2016 en train de transporter trois étrangers en situation irrégulière. L’enquête avait démontré qu’elle passait régulièrement la frontière italienne, alertée par un rabatteur à Vintimille.

Laissée libre sous contrôle judiciaire malgré l’avis contraire du parquet, la prévenue comparaissait libre lundi. Elle a reconnu les faits.

Le procureur Thomas Bride a qualifié de« consternant », le fait qu’une mère de famille « soutire de l’argent à ceux qui tentent d’atteindre l’Europe, participe à une criminalité organisée »: « La situation délicate de madame ne m’émeut pas du tout. »

Le procureur a requis seize mois de prison et la confiscation du Renault Scenic.

Me Kassoul a rappelé pour sa part que sa cliente, malade qui plus est, se débattait dans les difficultés financières: « Elle a été tentée par un mauvais génie de l’autre côté de la frontière, pour quelques centaines d’euros. » [..] Nice Matin

Articles en relation

Close