Société

Halal : Carrefour en vitesse de croisière… mais sans sa propre marque

Enhardie, l’enseigne Carrefour est bien décidée à attirer les consommateurs musulmans dans ses magasins.

Voilà donc qui semble acquis. Carrefour s’est bel et bien décidé à faire la promotion de produits estampillés “halal” en dehors des semaines précédant le mois de ramadan.

Des catalogues halal désormais aussi hors ramadan

Depuis septembre 2016, le numéro 2 mondial de la grande distribution va même jusqu’à dédier tout un catalogue à l’alimentation halal, qui dans la stratégie marketing de l’enseigne va de la viande halal aux plats préparés (pizza, kebab, etc.) en passant par la semoule et les sodas maghrébins (Selecto, Boga, etc.).

Pour faire simple, les catalogues Carrefour halal publiés hors ramadan sont des mini-catalogues spécial ramadan.

Depuis cette première en septembre 2016, Carrefour a publié au moins deux autres catalogues entièrement consacrés au halal alimentaire. L’un du 21 février au 4 mars 2017, l’autre du 29 août au 9 septembre 2017 – soit pour le second en plein fête de l’aïd al-adha. Timingparfait.


En cette année 2018, rebelote. Comme en 2017, Carrefour a en effet consacré un catalogue entier au halal.

On remarquera que pour cette édition du 20 février au 5 mars 2018 le logo est identique à celui du catalogue de septembre 2017. Une stratégie dans la durée se dessine.

Marques certifiées halal, sauf une

S’agissant des marques mises en avant, on trouve le leader Isla Délice et Ital’al, toutes deux contrôlées et certifiées par l’organisme de certification et de contrôle halal ARGML (association rituelle de la grande mosquée de Lyon).

Le numéro 2 Fleury Michon est curieusement absent. On notera d’ailleurs qu’aucun autre produit certifié par le couple Société française de contrôle de la viande halal (SFCVH) – mosquée de Paris ne figure dans ce catalogue.

On trouve en outre des produits de Reghalal, Oriental halal et Dabia, marques seulement certifiées par l’ association culturelle des musulmans d’Ile-de-France (ACMIF), liée à la mosquée d’Evry.

Enfin, pour ce qui est des marques disposant d’un certificat halal, les clients de Carrefour trouveront aussi dans ce catalogue deux marques certifiés par AVS (A votre service) : Arabi et Isla Mondial, numéro 3, derrière Fleury Michon et Isla Délice.

Fait rare pour le souligner : on ne compte que deux produits carnés non certifiés, ceux de la marque Baktat, dont la conception du halal est pour le moins (très) étrange.

Il faut noter que c’est bien la première fois qu’un catalogue de la grande distribution propose autant de produits certifiés halal par un organisme tiers.

Carrefour ne trouve certes rien à redire sur la certification contestable des mosquées de Paris et d’Evry qui refusent d’employer leurs propres contrôleurs indépendants et systématiquement présents sur site lors de l’abattage et de la production. Malgré tout, s’il convient de ne pas négliger ce point crucial, et si l’on met de côté la volaille Isla Délice, abattue après électronarcose et certifiée par la mosquée de Lyon, il faut bien constater une évolution – à confirmer – de Carrefour vers plus de rigueur. Les lignes bougent.

Carrefour halal absente du catalogue

Dernier point et non des moindres : Carrefour, qui a sa propre marque de distributeur dite “halal”, en l’occurrence “Carrefour halal”, a choisi de ne mettre en avant aucun des produits de cette gamme, ce qui ne manque pas d’interroger.

Sur Ooshop, supermarché en ligne de l’enseigne, la marque est toujours commercialisée. Elle existe donc toujours.

Surprenant donc. Simples choix commerciaux ou réajustement plus profond ? Difficile de le dire au vu de ces seuls éléments. L’avenir nous le dira. Ce qui est certain, c’est que Carrefour est bien décidé à continuer à investir le marché du halal alimentaire. Avec ou sans sa marque de distributeur.

 »

Le marché du halal est toujours porteur. Carrefour ne l’ignore pas. »

Source

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close